Tous les hébergements WordPress ont leur propre architecture. Nous ne différons pas de nos confrères. C’est pourquoi nous aimerions vous expliquer quels sont nos choix techniques.

MariaDB en remplacement de MySQL

Depuis toujours, MySQL a été la base de données privilégiée pour l’hébergement des sites Web. Ainsi MySQL a été utilisé pendant près de vingt ans. Mais après le rachat par Sun Microsystem en 2008, et surtout le rachat par Oracle en 2009, les créateurs de la base de données et la communauté Open Source se sont inquiétés de voir la base de données Open Source être délaissée au profit de la base de données propriétaire d’Oracle. C’est ainsi qu’un « fork » a eu lieu et que la base de données MariaDB est apparue.

Ainsi, MariaDB est devenue la base de données de référence pour WordPress bien que les deux bases de données soient substituables. Ainsi, SlithyWeb a décidé d’utiliser la dernière version de MariaDB pour faire tourner les installations WordPress.

Répertoires

Généralement, chez les hébergeurs classiques, il y a un et seul répertoire. Nous avons décidé de travailler différemment.

Votre répertoire « personnel » se trouve sur tous nos serveurs dans le répertoire /var/www/xxx où « xxx » est le code de votre site WEB (celui sur 6 caractères).

Dans ce répertoire, se trouvent:

  • wp-config-php: le fichier de configuration de WordPress que nous mettons à jour. C’est nous qui le créons et chaque opération dans notre interface va modifier sa configuration.
  • wordpress: le répertoire où réside WordPress.
  • private: un répertoire privé
  • tmp: un répertoire temporaire. Celui-ci est utilisé par PHP en interne (en particulier pour les téléversements).

Pourquoi une telle structure? Tout simplement pour assurer un maximum de sécurité.

Seul le contenu du répertoire wordpress est accessible via Internet. Le répertoire private est inaccessible et généralement toujours vide. Seuls des développeurs d’extensions peuvent s’en servir. À noter qu’il s’agit là d’une spécificité de notre hébergement: à priori, peu de concurrents proposent la même chose.

Deuxième particularité: le fichier wp-config.php n’est pas stocké dans le répertoire de WordPress mais dans le répertoire juste au-dessous. Cette particularité est prise en charge par WordPress et permet de sécuriser le fichier. Bien que non accessible et non lisible, il est encore plus prudent de le sortir de la partie visible sur Internet.

Catégories : Divers

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *